Sucre dans l'urine chez les femmes enceintes

L’apparition de glucose (sucre) dans les urines est appelée glycosurie. La concentration de sucre dans l'urine chez les personnes en bonne santé est très faible et ne dépasse pas 0,08 mmol / l d'urine. Une telle faible concentration de glucose dans l'urine n'est pas déterminée par les méthodes conventionnelles. Par conséquent, dans le glucose normal (sucre) dans l'analyse générale de l'urine est manquant.

Le sucre (glucose) dans l'urine est présent:

  • avec une augmentation de la glycémie (diabète). Cette glycosurie est appelée pancréatique et apparaît lorsque la formation d'insuline par le pancréas diminue. La glucosurie pancréatique comprend également la détection de sucre dans l'urine au cours d'un jeûne prolongé.
  • maladie rénale. La glucosurie rénale (rénale) est détectée dans les lésions rénales (chronique), la glomérulonéphrite, l'insuffisance rénale aiguë, etc. Dans le sang de ces personnes, la teneur en glucose reste dans les limites de la normale et du sucre apparaît dans les urines.

Norm sucre dans l'urine

Lorsque le laboratoire utilise les bandelettes réactives FAN (la plupart des laboratoires utilisent ces bandelettes de diagnostic), la quantité minimale de glucose pouvant normalement être excrétée par les reins, peint la zone de diagnostic dans une teinte verdâtre, désignée comme «normale» et correspondant à une concentration de glucose de 1,7 mmol. / l. Cette quantité de glucose prise dans la première partie de la limite supérieure de la glucosurie physiologique du matin.

  • Moins de 1,7 - négatif ou normal,
  • 1.7 - 2.8 - traces
  • > 2,8 - une augmentation significative de la concentration de glucose dans les urines.

Sucre (glucose) dans les urines pendant la grossesse

Parfois, pendant la grossesse, le glucose est détecté dans un test d’urine. La détection de glucose dans les urines du matin deux fois ou plus pendant la grossesse peut indiquer un développement. diabète gestationnel (Il s'agit d'une violation de la tolérance au glucose pendant la grossesse et qui survient généralement après l'accouchement. Cette forme de diabète sucré survient en moyenne chez 2% des femmes enceintes et se développe plus souvent au milieu du deuxième trimestre de la grossesse. La grande majorité de ces femmes ont un excès de poids corporel (plus de 90 kg ) et antécédents familiaux de diabète.

Si une femme enceinte a du glucose dans le sang à un niveau normal, l'apparition de sucre dans l'urine de la femme enceinte n'est pas un signe de diabète sucré, car chez ces femmes, il n'y a pas de trouble du métabolisme des glucides et, probablement, la cause de la glycosurie chez la femme enceinte est une augmentation de la filtration glomérulaire du glucose. Chez les femmes enceintes, la perméabilité de l'épithélium tubulaire rénal augmente et le débit de filtration glomérulaire augmente, ce qui s'accompagne périodiquement d'une glucosurie physiologique à court terme. Le plus souvent, le sucre dans les urines apparaît pendant la grossesse pour une période de 27 à 36 semaines.

Lorsqu’une apparition importante de sucre dans l’urine ou la détection de sucre plus de 2 fois, en particulier avant la 20e semaine de grossesse, il est nécessaire de déterminer le taux de glucose sanguin à jeun et le taux de glucose (sucre) dans l’urine quotidien.

Sucre dans l'urine chez les enfants

La détection du glucose dans l'urine d'un enfant est un indicateur très important, car la détection du sucre peut indiquer le développement de maladies assez graves. Par conséquent, si du sucre est détecté dans l'analyse d'urine de votre enfant, ce qui ne devrait pas être présent, alors vous devriez être sur vos gardes et consulter un médecin pour plus de recherches. L'une des raisons de l'apparition de glucose dans les urines est le diabète.

Chez les enfants atteints de diabète sucré, une analyse de l'urine en général révèle une densité relative et une glycosurie élevées. Même si, à la suite d'une analyse d'urine, du glucose est écrit - «traces», des études supplémentaires sont recommandées: détermination de la glycémie à jeun, examen quotidien du sucre dans l'urine ou, selon les directives du médecin, un test de tolérance au glucose (test du sucre).

Le glucose apparaît brièvement dans l'urine d'enfants en bonne santé, avec une consommation excessive de sucreries (sucre, bonbons, gâteaux) et de fruits sucrés (raisins) et à la suite d'un stress intense (pleurs, psychose, peur).

Comment faire un test d'urine pour le sucre

La nutrition, le stress et même l'exactitude de l'échantillonnage du matériel dépendent de l'exactitude des résultats de l'analyse. Il est donc important d'assumer la responsabilité de la procédure. Pour identifier le sucre dans l'urine chez les femmes enceintes, les médecins proposent de passer deux types d'analyses: les doses matinales et les doses quotidiennes d'urine. La deuxième option de diagnostic indique plus précisément la quantité quotidienne de glucose émise. Pour la collecte de l'urine, il vous faut:

  1. Préparer des plats stériles. Pour une dose quotidienne de bidon approprié de trois litres, préalablement traité avec de l'eau bouillante ou stérilisé.
  2. Vous devez commencer la clôture à 6 heures du matin, en sautant la première portion d'urine du matin, qui ne supporte pas de charge d'informations pour cette analyse.
  3. Vous devez collecter toute l'urine au cours de la journée jusqu'à 6 heures le lendemain et conserver le matériel collecté à une température ne dépassant pas 18 degrés.
  4. La collecte de l'urine est effectuée après une hygiène minutieuse des organes génitaux, de sorte que les microbes et les protéines ne pénètrent pas dans le biomatériau.
  5. Une dose moyenne de 200 ml est moulée à partir du volume collecté et amenée au laboratoire pour recherche.

Si vous êtes référé pour l'analyse de l'urine du matin, la collecte est facilitée: juste après l'hygiène des organes génitaux, la partie matinale de l'urine est collectée dans un récipient stérile, que vous pouvez acheter en pharmacie. Le sucre urinaire est collecté le matin à jeun, afin de ne pas fausser les résultats de l'étude. Pour que le niveau de sucre dans l'urine des femmes enceintes soit correctement diagnostiqué, les femmes enceintes ne doivent pas manger d'aliments sucrés le soir avant l'analyse.

Norme de sucre chez les femmes enceintes

Il existe trois options pour les résultats du test de glucose dans l'urine:

  • moins de 1,7 est la norme pour une personne en bonne santé
  • 1,7 - 2,7 - marqué comme "traces", la concentration admissible,
  • plus de 2,8 - augmentation ou concentration critique.

Le taux de sucre dans l'urine pendant la grossesse n'excède pas 2,7 mmol / l. Si la concentration est supérieure à cet indicateur, le médecin vous prescrit d'autres tests: déterminez le taux de glucose dans le sang et réexaminez la dose quotidienne d'urine. Le sucre dans l'urine chez les femmes enceintes peut être légèrement élevé, mais cela n'indique pas toujours la présence de la maladie, il est donc préférable de ne pas paniquer, mais de faire confiance au médecin.

Causes et conséquences d'un écart par rapport à la norme

Le diabète gestationnel est plus souvent un phénomène temporaire lorsque, pendant la grossesse, le taux de glucose sanguin d’une femme augmente pour fournir de l’énergie à deux organismes. En raison de la concentration accrue de cet hydrate de carbone, les reins ne font pas toujours face à la charge accrue et l'insuline dans le corps n'est probablement pas suffisante pour un métabolisme normal. Une glucosurie peut donc apparaître. La cause de ce symptôme peut être des problèmes rénaux.

Taux élevé de sucre pendant la grossesse

Les femmes du troisième trimestre de la grossesse présentent souvent une glucosurie temporaire (taux de sucre élevé chez la femme enceinte). Le plus souvent, les femmes pesant plus de 90 kg ou ayant une prédisposition génétique au diabète sont confrontées à ce problème. Le test sanguin est considéré comme plus informatif. Norme de sucre pour les femmes enceintes - pas plus de 7 mmol / l. Concentration de 5 à 7 - diabète gestationnel, plus de 7 - manifeste. Ces indicateurs peuvent avoir des conséquences dangereuses:

  • toxicose tardive,
  • marée haute
  • fausse couche menacée,
  • augmentation de la taille du fœtus et, par conséquent, blessures à la naissance,
  • placenta inférieur et développement inapproprié du fœtus.

Le diabète sucré gestationnel peut entraîner la mort d'un bébé dans les premières semaines de la vie en raison d'un développement pulmonaire insuffisant et une hypoglycémie peut se développer. Le risque d'avoir un bébé avec une anomalie cardiaque ou avec des déséquilibres squelettiques, cerveau, système génito-urinaire augmente, il est donc très important de voir toute la période de procréer chez le médecin, afin de ne pas nuire à vous-même et à l'enfant à naître.